Comment se féliciter pour l’Aïd ?

 

‎Notre fête approche, c’est le moment de se féliciter pour l’aïd entre frères et sœurs comme le faisait nos pieux prédécesseurs

 

 

 

 

D’après Joubayr Ibn Noufeyr : Lorsque les compagnons du Prophète (qu’Allah les agrée tous) se rencontraient le jour du ‘Id les uns disaient aux autres: « Qu’Allah accepte de nous et de vous ». (*)

 

 

 

 

(Rapporté par Al Mouhamili dans Kitab Al ‘Idayn n°147 et authentifié par l’imam Ibn Hajr dans Fath Al Bari 2/446 ainsi que par Cheikh Albani dans Tamam Al Mina p 355)

 

 

 

 

(*) En phonétique : Taqabal Allahou Minnaa Wa Minkom

 

 

 

 

 

L’Aid est un jour de glorification et de gratitude envers Allah. C’est un jour où l’on s’échange de belles dou3as, des cadeaux, un jour où l’on se réunit et où on resserre les liens qui parfois s’étaient quelque peu effrités.

 

 

 

 

On demande ainsi à Allah d’accepter ce mois de jeûne effectué pour Son visage, où l’on a tenté d’éduquer son âme afin d’être plus proche de Lui.

 

 

 

 

 

Concernant les accolades pour se féliciter après l’Aid 

 

 

 

Cheikh ‘Otheimine a dit : « Il n’y a aucun mal dans le fait de se serrer la main, de se faire une accolade et de se féliciter après la prière du ‘Id car les gens ne font pas cela comme une adoration par laquelle ils veulent se rapprocher d’Allah. Ce ne sont que des choses qu’ils font par habitude, par respect et pour s’honorer les uns les autres ».

 

 

(Majmou’ Al Fatawa vol 16 p 209)

 

Le jour de l’Aid, nous venons de finir le mois de Ramadan avec l’espoir d’avoir trouvé Laylatul Qadr (La nuit de Destin) en adoration, ayant inclus dans nos quotidiens adorations et amour du Qur’an.

 

 

 

Qu’Allah renforce notre amour pour Lui.

 

 

 

Qu’Allah fasse du Coran le printemps de nos cœurs, la lumière de nos poitrines, la dissipation de notre tristesse et de nos soucis.

 

[]