sacrifice mouton naissance

Sacrifice mouton naissance

Le sacrifice d’un mouton dans le cadre d’une naissance en faveur du nourrisson, est une tradition prophétique (sunna) provenant de hadiths authentiques. Dans cet article, nous vous rappelons les différents rites concernant le sacrifice de mouton à la naissance pour le nouveau bébé, mais aussi les autres sunna vous permettant de vous conformer totalement aux habitudes du Prophète bien aimé.

Rituel du sacrifice de mouton pour la naissance d’un nouveau-né

Cette tradition n’implique pas seulement le sacrifice d’un mouton à la naissance mais aussi le fait de raser intégralement les cheveux de l’enfant.

Cependant, le sacrifice peut avoir lieu juste après la naissance de l’enfant mais des dires existent pour mentionner le fait de sacrifier un mouton plutôt 7 jours après. Si cela n’est pas possible pour X ou Y raisons, vous pouvez également reporter le sacrifice de mouton au 14ème jour ou 21ème ou 28ème après la naissance… avec une intervalle de 7 jours.

Il existe une date limite pour cette tradition qui est à la majorité de l’enfant. S’il n’y a pas eu de sacrifice de mouton à la naissance pour l’enfant lorsqu’il avait l’âge pour que les parents l’effectuent, il doit aussi se conformer à la sunna et la pratiquer lui-même.

Doit-on sacrifier pour l’enfant mort-né ?

Concernant le sacrifice pour l’enfant mort-né, le sacrifice de mouton englobe aussi ce type d’évènement tragique et malheureux. Cette tradition reste fortement recommandée. Que l’enfant décède avant pendant ou peu après l’accouchement, les parents auront pour devoir d’effectuer un sacrifice pour le bébé. Il faut par contre qu’Allah ait pu insuffler Son âme car si le fœtus n’a donné aucun signe de vie tout au long de la grossesse, alors le sacrifice n’est plus recommandé.

Différences entre le garçon et la fille

Lors de la naissance d’un petit garçon, la sunna nous oblige à sacrifier deux moutons plutôt qu’un. Idéalement, les deux moutons auront environ le même âge.

Concernant la fille, un seul mouton suffit même si pour le garçon le sacrifice de deux n’est pas obligatoire. C’est selon vos moyens.

Quant aux jumeaux ou triplés ou quadruplés… il suffit de sacrifier un agneau par enfant né.

 

Rappel des règles lors de la naissance d’un nouveau né

Nous listons ici tous les éléments nécessaires au bon respect de la sunna de notre Prophète bien aimé Muhammad :

  • Invoquer Allah lors de la naissance en faisant notamment l’adhan pour que ce soit la première chose qu’il entende (invocations nouveau né)
  • Donner un petit bout de datte mâchée (par une personne pieuse idéalement) au nourrisson le jour de sa naissance. S’il n’y a pas de datte, du miel et s’il n’y a pas de miel alors du sucré.
  • Aussi, donner au petit bout lors du 7ème jour, un des beaux noms d’Allah en y ajoutant le préfixe « ‘abd », ou un nom de prophètes / messagers, un nom des pieux prédécesseurs. Consultez nos articles sur les prénoms musulmans pour un garçon mais aussi sur les prénoms musulmans pour une fille
  • Raser les cheveux du garçon et de la fille et donner en aumône aux plus démunis le poids des cheveux en or ou argent. Le choix de l’or est préférable afin de donner le plus possible lors du changement en euros.
  • Ajouter du safran sur la tête du bébé
  • Circoncire le bébé
  • Et enfin, sacrifier une bête

Votre accouchement approche ? Chez Kebchi, nous accompagnons votre famille en proposant des aqiqa pour la naissance de votre enfant !

Qu’Allah vous accorde une descendance pieuse et heureuse et que cette dernière oeuvre le plus pour vous ici-bas afin de retrouver ces bienfaits dans l’au-delà. Qu’Allah nous donne une descendance qui nous attendra à l’entrée du Paradis afin d’y pénétrer avec eux et y trouver satisfaction pour l’éternité.

[]