Kebchi.fr

Aqiqa fille (1 mouton)

180 

Catégories ,

Aqiqa fille (1 mouton)

– Concrétisez la sunnah de la Aqiqa en toute confiance
– Maroc, Yémen, Congo, Tanzanie, Madagascar, Malawi ou Niger
– Nom cité lors du sacrifice
– Photos et vidéos envoyées par mail

Le sacrifice est effectué soit 7, 14 ou 21 jours après la naissance comme le veut la tradition prophétique

Pour plus de précision, merci de bien vouloir indiquer si votre enfant est né avant ou après le maghreb. En effet, cela peut avoir un impact sur la date de la aqiqa.

La aqîqa est un acte de piété en faveur du nouveau-né.
Ce dernier profite grandement de cet acte, comme il profite de la prière faite en sa faveur, de sa présence dans les lieux des rites et de la sacralisation faite pour lui, etc. En outre, la aqiqa le libère parce qu’il est assujetti à ce sacrifice.

L’imam Ahmad a dit que sans cela, il ne sera pas autorisé à intercéder en faveur de ses parents. Atâ ibn Abi Rabah a dit aussi qu’il sera privé de l’intercession de son enfant.
De même, il constitue une rançon par laquelle on rachète le nouveau-né comme Allah remplaça Ismaïl par le bélier.

Il n’est pas exclu dans la Sagesse d’Allah, dans sa législation et sa prédestination, que cette pratique soit une cause de sa bonne croissance, de la pérennité de sa santé et de sa longévité en le protégeant contre le mal du démon, de sorte que chaque organe de la bête constitue une rançon pour l’organe équivalent du nouveau-né.
C’est pour cette raison qu’il est conseillé de dire la même formule que celle récitée sur la bête sacrifiée le jour de l’Aïd.

Laissez Kebchi gérer la naissance de votre bébé en sacrifiant un mouton comme le requiert la tradition prophétique.

Kebchi vous envoie des photos de VOTRE mouton avec le prénom de votre bébé, ainsi qu’un certificat de sacrifice nominatif.

La naissance d’un enfant dans un foyer musulman est un événement précieux . Comme toutes les étapes dans la vie d’un musulman, celle-ci est régie par certaines règles et rituels, afin d’accueillir au mieux le bébé. Ces sounnan (rites prophétiques) sont à accomplir pour le bien-être de l’enfant, et il est nécessaire d’invoquer Allah afin qu’Il en fasse un être pieux et en bonne santé.

Parmi ces sounnan, il en existe une qui est primordiale à réaliser, la sounnah concernant al aqiqa, le sacrifice d’un mouton au nom du bébé.

Le sacrifice peut avoir lieu juste après la naissance de l’enfant mais des dires existent pour mentionner le fait de sacrifier un mouton plutôt 7 jours après. Si cela n’est pas possible pour X ou Y raisons, vous pouvez également reporter la Aqiqa au 14ème jour ou 21ème ou 28ème…avec une intervalle de 7 jours.

Il existe une date limite pour cette tradition qui est à la majorité de l’enfant. S’il n’y a pas eu d’aqiqa lorsqu’il avait l’âge pour que les parents l’effectuent, il doit aussi se conformer à la sunna et la pratiquer lui-même.

Si vous souhaitez faire profiter un grand nombre de nécessiteux de votre Aqiqa et qu’il ne vous est pas possible d’égorger… Sachez que la procuration dans la Aqiqa est autorisée ! Nous vous proposons nos services pour une fille comme un garçon afin de faire profiter nos frères et sœurs dans le besoin et d’accomplir, qui plus est la sunnah relative à la naissance !

Kebchi vous propose également

Kebchi œuvre chaque jour pour rendre le meilleur, contribuez vous aussi à l’une de nos opérations de bienfaisance :

Ils nous font confiance

Kebchi est l’une des rares associations à envoyer à chaque donateur des preuves en image de leurs dons, du sacrifice jusqu’à la distribution.

Close
[]