Comment déterminer la date de la Aqiqa ?

Il est souvent reconnu de la part des musulmans que la Aqiqa, ou rite sacrificiel pour la naissance de l’enfant se fait au septième jour de la naissance de l’enfant, mais il est légitime de se demander comment déterminer la date de la Aqiqa ? Est-ce une semaine exactement après la naissance ou bien un jour avant ou après ? qu’en est-il pour celui qui ne réussit pas à le faire au septième jour ? 

Comment connaître la date exacte ?

La Aqiqa est un acte vivement recommandé (quasiment obligatoire) à effectuer comme il est rapporté dans le Hadith : « Chaque enfant doit être accompagné d’une Aqiqa, faites immoler une bête et écartez de lui (l’enfant) les impuretés » (authentifié par Albani)

La date de la Aqiqa doit être choisie avec précaution, en effet doit être effectuée au septième jour de naissance de l’enfant selon l’Islam, sachant qu’en Islam, le jour débute le soir au Maghreb et se termine le lendemain soir (et non pas comme dans le monde occidental où le jour commence en plein milieu de la nuit à minuit). 

En d’autres termes, si votre enfant est né le samedi par exemple, alors la Aqiqa doit être accomplie le septième jour après sa naissance soit le vendredi suivant, et s’il est né le mardi alors ce sera le lundi prochain et ainsi de suite…

Peut-on accomplir la Aqiqa avant ?

Les savants musulmans ont divergé sur la possibilité d’accomplir la Aqiqa avant le septième jour. Pour rappel, on ne parle pas de commander son mouton avant le septième jour mais bien d’effectuer le sacrifice le septième jour. Passer commande pour acheter le mouton peut même se faire avant la naissance de l’enfant sans aucun souci.

Une catégorie de savants ne voit pas de mal à l’accomplir avant toutefois la majorité s’oppose en s’appuyant sur le hadith mentionnant.

Peut-on accomplir la Aqiqa après ?

Dans le Hadith rapporté par notre mère Aicha (qu’ALLAH l’agréé), le sacrifice peut être effectué le quatorzième jour s’il n’est pas effectué le septième et le vingt-et-unième s’il ne l’est pas le quatorzième.

Au-delà des vingt-et-un jour, le sacrifice peut être effectué sur n’importe quelle date. Cette permission n’autorise pas de retarder sans motif valable par procrastination car comme il est cité dans le Coran : « Quiconque se montre respectueux des rites d’ALLAH, alors ceci est certes un signe de la piété du Cœur » (Sourate 22 verset 32)

Des questions sur la grossesse en islam? Vous pouvez consulter les articles que nous vous avons rédigés sur le sujet sur notre blog.

Pour préparer l’arrivée de votre bébé, vous pouvez consulter notre article vous indiquant les règles à respecter à la naissance ainsi que les invocations pour le nouveau-né.

Louange à Allah Le Meilleur des Créateurs. Qu’Allah vous préserve.

 

Votre accouchement approche ? Chez Kebchi nous accompagnons votre famille pour célébrer la Aqiqa de votre enfant !

[]