Pourquoi la fête du mouton?

Pourquoi la fête du mouton?

Qu’est-ce que la fête du mouton?

‎السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

Les musulmans disposent de deux célébrations annuelles: ce sont les deux fêtes de l’Aïd. Ce sont des occasions de glorifier Allah. En ces jours de fête, on y fait aussi une prière spécifique: la prière de l’Aïd. 

Ces moments de fraternité et de recueillement sont très importants pour la communauté musulmane.

Pourquoi parle-t-on alors de la fête du mouton?

Nous l’avons évoqué dans un article, expliquant qu‘il s’agissait davantage de la fête du sacrifice que de celle du mouton.

Pour expliquer l’Aïd à leurs enfants, les parents préfèrent effectivement dire qu’il s’agit de la fête du mouton plutôt que de développer l’histoire du sacrifice.

En effet, lorsqu’ils sont petits, certaines notions sont difficiles à expliquer pour les parents.

En tant que musulmans, il est cependant essentiel d’apprendre à nos enfants ces notions et de leur transmettre notre héritage: la science.

Nous devons créer un lien entre notre enfant et le Qur’an de la plus belle des façons.

Aussi, ne négligeons pas l’apprentissage de ce dernier comme la connaissance de nos Prophètes et de leurs histoires.

C’est ainsi en grandissant, qu’il leur est souvent expliqué l’histoire de cette tradition.

Ce terme s’est répandu en France et certains non-musulmans désignent la fête de l’Aïd el Kebir de cette manière.

Si les parents ont voulu simplifier l’explication aux enfants, c’est dans ce même esprit que ce terme a pu se répandre.

Quelqu’un qui ne connaît pas la religion va conceptualiser l’idée avec ce terme. Sans pour autant rentrer dans les détails, il sera peut-être plus simple de retenir « fête de mouton ». 

Pourquoi un mouton ?

Le sacrifice n’est pas exclusif au mouton.

Mais c’est la bête que les gens sacrifient le plus à cette occasion, et on rapporte des hadith dans lesquels notre Prophète Muhammad  (alayhi salat wa salam) sacrifiait un ovin (famille des moutons, béliers..). 

En définitif: La fête du mouton, l’Aïd el Kebir, Aïd Al Adha ou fête du sacrifice: tous ces termes renvoient à la même célébration.

Nous espérons surtout méditer sur la profondeur de nos adorations et nous demandons à Allah d’agréer nos œuvres.

Pour comprendre un peu plus l’aspect spirituel, vous pouvez consulter notre article « Pourquoi le sacrifice du mouton en islam?« .

Aqiqa, Aïd… Que dire lors du sacrifice ?

Aqiqa, Aïd… Que dire lors du sacrifice ?

 Aïd, Aqiqa… Que dire lorsque l’on fait un sacrifice?

 

‎السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

Toute action que l’on effectue doit être faite dans le but de satisfaire Allah notre Seigneur. Nous devons constamment interroger notre cœur et nous demander ce qui motive nos actes.

Pourquoi faisons-nous telle chose?  Qu’est-ce qui motive nos réactions et nourrit notre ambition?

Notre intention demande attention quotidienne et ce dans toute chose, dont le sacrifice. 

Le sacrifice dans la recherche de l’agrément d’Allah comprend certaines règles pour être agrée: nous verrons dans cet article ce qui doit être dit.

 

L’invocation au moment du sacrifice

 

Dans une fatwa du site islamweb répondant à la question « Que dire avant d’égorger une bête ? », il est dit: 

« La Sunna consiste à ce que la personne qui égorge dise quand il s’agit d’une Oudhiya, d’un Hady ou d’une ‘Aqiqa :

 « Au nom d’Allah, Allah est le Plus Grand. Ô Seigneur, cela est de Toi et pour Toi. »

Il peut aussi ajouter des expressions du genre : « Ô Allah accepte la de moi ou d’untel (s’il l’égorge à la place d’autrui)», «Celle-ci est la ‘Aqiqa d’untel fils d’untel (s’il s’agit d’une ‘Aqiqa) ».

S’il égorge une bête pour une occasion générale, il doit se contenter de dire : « Au nom d’Allah, Allah est le Plus Grand» d’après la Parole d’Allah, exalté soit-Il :

« Mangez, donc, de ce sur quoi on a prononcé le Nom d’Allah si vous êtes croyants en Ses versets. » (Coran 6/118)] « 

Ainsi, si vous souhaitez sacrifier pour une naissance ou pour l’Aïd, vous savez maintenant quoi dire. Al HamduliLlah!

Wa Allahu A3lam.

Vous pourrez retrouver sur notre blog d’autres articles traitant du sacrifice ou encore de la maternité.

Qu’Allah nous facilite l’accomplissement des actes d’adoration, et l’apprentissage des règles du sacrifice.

Nos astuces pour un Aïd plus organisé

 Nos astuces pour un Aïd plus organisé

L’Aïd, c’est une occasion de créer des nouveaux souvenirs et de se rappeler les bons. Mais pour les femmes particulièrement, c’est aussi la course! Dans le but de rendre tout le monde heureux, elles gèrent la cuisine, surveillent les enfants, la maison… Ne les oublions pas dans nos dou3as, et tâchons de les alléger sans qu’elles n’aient besoin de nous le demander. Voici nos astuces pour un Aïd plus organisé!

Passons à l’action pour l’Aïd!

SI on participe aux préparatifs, nous allons rendre la journée de chacun plus belle et simple bi idhni Llah. Faisons entièrement partie de cette étape et mettons en place un travail d’équipe.

Prendre de l’avance

Pour l’Aïd, on s’offre de beaux cadeaux. Ainsi, pour ne pas se retrouver en difficulté, autant anticiper: Il faut penser à ses cadeaux quelques mois en avance, afin d’acheter progressivement les différents présents à faire. 

De plus, cela nous évite de se retrouver face à des ruptures de stocks. Nous pouvons même tomber sur des promotions intéressantes! Outre les cadeaux, la décoration peut également s’acheter en avance pour celles qui aiment les tables un peu plus sophistiquées. Si cela reste une option et que le but n’est évidemment pas en cela, il est plaisant d’être attablé avec ses proches dans les meilleures conditions. Al HamduliLlah.

Gérer son temps avant l’Aïd

En effet, nous pouvons prendre le temps de purifier nos intentions et demander à Allah la facilité. On essaye de se réserver un moment pour lister nos tâches et les répartir au mieux. Sans oublier que Allah est Le Maître de toute chose : même avec la meilleure des organisations, il se peut qu’il en soit autrement, wa Al HamduliLlah.

L’Aïd Al Adha, notre fête, est un moment où l’on glorifie Allah Le Très-Haut, où l’on peut méditer sur tous les bienfaits dont Il nous comble. Être réunis en famille peut surtout être l’occasion d’apprendre tous ensemble bi idhni Llah.

Qu’Allah mette la baraka dans notre temps et nous facilite, nous comble de Ses bienfaits et nous guide. Et qu’Allah nous préserve. Consultez nos autres articles sur le sacrifice, la naissance et autres sujets concernant les musulmans.

Don ou sacrifice pour l’Aïd Al Adha?

Don ou sacrifice pour l’Aïd Al Adha?

Aid El Kebir: le don ou sacrifier soi-même?

 

C’est le dilemme de beaucoup de familles: don ou sacrifice de bête ? Donner à des familles pauvres pour qu’elles puissent jouir de ce bienfait, ou ne pas s’en dispenser soi-même? De nombreux débats se créent autour de cette question. En parcourant différents articles, on remarque que ce débat est même repris par les médias français non musulmans tant il suscite intérêts et réactions.

Le but n’étant pas la réaction émotionnelle et la prise de parole dénuée de science. Nous vous conseillons avant toute chose d’étudier le sujet auprès d’un professeur. 

C’est lors de cette fête si importante que nous pouvons nous remémorer la grande dévotion de notre Prophète Ibrahim. Rappelons-nous alors de la piété de celui qui est appelé Ami intime d’Allah, un titre rempli d’honneur et d’amour.

“Qui est meilleur en religion que celui qui soumet à Allah son être, tout en se conformant à la Loi révélée et suivant la religion d’Ibrahim (Abraham), homme de droiture ? Et Allah avait pris Ibrahim (Abraham) pour ami privilégié.”

Sourate An Nisa, v. 125

Le sacrifice est une occasion de méditer sur notre foi, sur nos vies et de s’interroger sur notre confiance en Allah.

Sacrifice ou don: pourquoi cette question?

Plusieurs points peuvent expliquer la récurrence de cette question, wa Allahu A3lam:

  • Beaucoup de femmes isolées se questionnent devant la difficulté qu’elles pourraient rencontrer en effectuant le sacrifice.
  • Des familles vivent en appartements et sont donc confrontés à un manque de place.
  • Certains ne connaissent pas le rite du sacrifice et peuvent donc en négliger l’aspect.
  • D’autres encore n’aiment pas la viande de mouton et ignorent même qu’on peut sacrifier d’autres bêtes en dehors des ovins!

Nous pouvons ajouter à cela qu’à l’heure de l’industrialisation de masse, nous avons perdu la culture de l’effort. Découper sa bête, la vider… Si nos ancêtres avaient cette habitude, nous faisons face à une génération qui n’a pas toujours appris à préparer la viande.

Autre problématique: nombre de personnes se sentent gênées de sacrifier et d’amasser de la viande. Nos frères meurent de faim et ne consomment que très peu de viande.
Cela attriste beaucoup de nos frères face à ce contraste significatif entre un occident dépensier et un tiers-monde miséreux.

Extrait d’une fatwa islamweb, à la question “Un ami a préféré faire don d’une bête vivante (un mouton) à une famille pauvre plutôt que de la garder pour lui même. Obtient-il la récompense de celui qui fait un sacrifice ? » 

Une partie de la réponse donnée fut:

“Si cet homme a donné le mouton à cette famille pour la sacrifier et profiter de sa viande, c’est qu’il l’a mandatée pour égorger la bête à sa place en faisant don de sa viande. Dans ce cas c’est un sacrifice valable et celui qui l’a fait sera récompensé inchâ Allah.”

Nous rappelons qu’une fatwa est donnée dans un certain contexte et lire une fatwa sur internet ne remplace pas un apprentissage consciencieux du fiqh. Nous vous invitons à vous rapprocher de professeurs.

Kebchi vous laisse le choix cette année

Par la grâce d’Allah, Kebchi étend cette année ses services afin de répondre à la demande du plus grand nombre. Restez connectés in shaa Allah !

Aid Al Adha: quelle bête sacrifier ?

Aid Al Adha: quelle bête sacrifier ?

Quelle bête sacrifier pour l’Aid Al Adha ?

A peine quittons-nous le mois de Ramadan que nous rencontrons bi idhni Llah l’Aïd al fitr. Et à peine quelques semaines plus tard, voilà l’arrivée de l’Aid Al Adha: notre fête la plus importante. On s’interroge alors sur les rites autour de notre fête dont le sacrifice.

Le jour de l’Aid Al Adha, la bête du sacrifice est appelée al odhiya

 

 

La odhiya est la bête que l’on sacrifie à l’occasion du Aid al Adha afin de se rapprocher d’Allah. Certains savants ont dit qu’elle a été appelée comme cela car le sacrifice est pratiqué au moment du doha, c’est à dire après que le soleil soit levé.

(voir Al Majmou’ Charh Al MouhAdhab de l’imam Nawawi vol 8 p 352)

 

Quelle bête sacrifier ? Seulement un mouton?

 

L’imam Ibn ‘Abdel Bar (mort en 463 du calendrier hégirien) a dit: « Les musulmans sont en consensus sur le fait que les animaux que l’on peut sacrifier pour la odhiya sont les huits couples qui sont: les camélidés, les bovins, les caprins et les ovins ».. (Al Tamhid vol 23 p 188)

Remarque: Le sacrifice est valable peu importe le sexe de l’animal sacrifié qu’il soit un mâle ou une femelle.
L’imam Nawawi (mort en 676 du calendrier hégirien) a dit: « Il y a un consensus sur le fait que la odhiya est valable avec un mâle ou une femelle ». (Al Majmou’ Charh Al MouhAdhab vol 8 p 369)

Ainsi wa Al HamduliLlah, le sacrifice nous est facilité. Ainsi, vous pourrez retrouver sur notre boutique le financement de moutons pour nos frères et sœurs nécessiteux. En attendant, vous pouvez retrouver nos différentes actions et nos divers articles sur le blog.

Jazaak Allahu

 

 

 

 

 

Pourquoi parrainer un orphelin?

Pourquoi parrainer un orphelin?

Parrainer un orphelin

‎السلام عليكم و رحمة الله و بركات

 

Voici ce que nous enseigne l’Islam sur le fait de parrainer et de prendre en charge un orphelin.

220 « […] Et ils t’interrogent au sujet des orphelins. Dis: « Leur faire du bien est la meilleure action Si vous vous mêlez à eux, ce sont alors vos frères [en religion]. Allah distingue celui qui sème le désordre de celui qui fait le bien. Et si Allah avait voulu, Il vous aurait accablés. Certes Allah est Puissant et Sage.»

Sourate Al Baqarah

 

 

 

Enfant, Africain, Pauvre, La Pauvreté

 

Chers frères et sœurs,

Pendant ce mois de Ramadan 2022 nous avons lancer le projet de parrainer un orphelin: chaque mois, vous pourrez participer à sa nutrition, son accès aux soins, mais aussi à sa scolarité.

La communauté n’est-elle pas semblable à un seul corps, ressentant ainsi la douleur de son frère comme celle d’un de ses membres ?

Alors que nous nous complaisons dans notre confort, des enfants sont négligés, oubliés.

Des enfants ne bénéficiant que de peu de biens.

Comment ne pas se soucier d’eux?

Comment ne pas vouloir accompagner du mieux que nous le pouvons ces jeunes et futurs hommes et femmes de la ummah?

 Ce n’est pas la première action que nous lançons à Madagascar: la population est très éprouvée par la famine, ainsi nous poursuivons l’action d’urgence mise en place depuis quelques mois.

Les malgaches sont éprouvés par la famine, et les enfants ne sont pas épargnés: C’est pourquoi dans cette campagne nous avons voulu faire d’eux notre priorité.

Relayez cette action autour de vous, et n’hésitez pas à prendre en charge et de parrainer un de ces orphelins pour la somme de 26€ par moi bi Idhni Llah.

Combien sommes-nous prêts à payer chaque mois pour de nouveaux vêtements, par amour de ces derniers, non par besoin?

Ainsi mes frères et sœurs, sacrifions de nos biens -qui plus est en ce mois béni- pour le bonheur de ces enfants!

Lors de ce parrainage, sachez que vous recevrez des photos de votre filleul et un certificat de parrainage.

Qu’Allah unisse la communauté et nous permette d’être des causes de bien les uns envers les autres!

[]