Raser la tête du bébé en Islam quand c’est une fille ?

Raser la tête du bébé en Islam quand c’est une fille ?

Raser la tête du bébé quand c’est une fille ?

السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

 A la naissance de l’enfant, plusieurs rites sont à effectuer.

 Nous vous invitons à parcourir les différents articles du blog abordant par ailleurs diverses questions, dont celle de la aqiqa. Nous avons pu exposer la différence entre celle de la fille et du garçon.

Qu’en est-il du fait de raser la tête du bébé en Islam ? Doit-on l’appliquer pour la petite fille au 7eme jour? Est-ce similaire au petit garçon? Puis-je faire ce don avec Kebchi?

 Samura ibn Djundub, qu’Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète (alayhi salat wa salam) a dit : « L’enfant est dépendant d’une immolation rituelle (‘Aqîqa) le septième jour après sa naissance, jour où on lui rase le crâne et où on lui donne un prénom. »

 [Abû Dâwûd (al-Albânî : sahîh)]al-‘Aynî a dit au sujet de ce hadith dans son livre- ‘Umda al-Qârî Charh Sahîh al-Bukhârî : « De par ses termes généraux, ce hadith vaut pour le garçon et la fille. »

Beaucoup de savants disent donc qu’il s’agit d’une sunnah de raser la tête du bébé en Islam, fille comme garçon.

En revanche, il y a divergence et l’école hanbalite par exemple enjoint de raser le crâne du petit garçon uniquement.

Vous pouvez retrouver la fatwa sur le site islamweb à ce sujet et vous référer à une personne de science pour davantage de détails.

Vous pouvez faire ce don avec Kebchi ici ! Celui-ci sera envoyé à Madagascar, où l’insécurité alimentaire perdure…

Fœtus et grossesse: comment ça se passe ?

Fœtus et grossesse: comment ça se passe ?

Comment respire le fœtus respire durant la grossesse ?

Fœtus et grossesse, comment ça se passe ? Est-ce que le fœtus utilise ses poumons? Comment le nourrisson peut-il respirer pendant la grossesse dans une poche contenant du liquide, ressent-il une gêne ?

En vérité, durant la grossesse le fœtus ne se sert pas de ses poumons avant qu’il ne naisse: c’est le placenta qui va jouer ce rôle! 

Le placenta est l’organe clé permettant d’approvisionner le fœtus en eau, nutriments mais aussi en dioxygène. Il contient à la fois le sang du fœtus et le sang maternel et c’est cela qui permet l’apport d’oxygène et l’éjection du gaz carbonique foetal, comme une sorte de filtre!

Il lie ainsi la circulation de l’enfant et celle de sa mère sans toutefois qu’elles ne se mélangent. 

C’est le cordon ombilical qui transporte l’oxygène vers le fœtus par les deux artères ombilicales, tandis que la veine ombilicale se charge de l’évacuation du gaz carbonique

Si à partir de la 15ème semaine de grossesse (4 mois), les poumons sont en effet fonctionnels, ils resteront inactif

A la naissance, les poumons se remplissent alors d’air: l’enfant produira son premier souffle par la Grâce d’Allah et son premier cri.

Cette respiration est essentielle pour que le cerveau soit oxygéné afin d’éviter toute lésion irréversible.

Après ce premier cri, le nourrisson est pris en charge par l’infirmière pour qu’elle lui retire les mucosités et le liquide amniotique accumulés dans son système respiratoire pendant la grossesse. 

L’enfant respire à présent de lui-même, bi Idhni Llah.

Pour préparer ce moment vous pouvez consulter notre article vous indiquant les règles à respecter à la naissance ainsi que les invocations pour le nouveau-né

Louange à Allah Le Meilleur des Créateurs. Qu’Allah vous préserve

Islam et grossesse: le comportement avec la femme enceinte

Islam et grossesse: le comportement avec la femme enceinte

La grossesse en Islam

L’Islam accorde une place encore plus importante a la femme durant sa grossesse.

Dans un de nos derniers articles, nous avions enjoints les proches de la femme enceinte  , à l’entourer, l’accompagner et à la soutenir du mieux que l’on peut.

En effet, en tant que musulmans, l’Islam nous rappelle le beau mérite de venir en aide à sa sœur pour la satisfaction de notre Seigneur, afin d’obtenir miséricorde et de consolider les liens fraternels

 

Quel comportement nous préconise l’Islam envers les femmes en période de grossesse?

14. Nous avons commandé à l’homme [la bienfaisance envers] ses père et mère; sa mère l’a porté [subissant pour lui] peine sur peine : son sevrage a lieu à deux ans. » Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu’envers tes parents. Vers Moi est la destination.

وَوَصَّيْنَا ٱلْإِنسَٰنَ بِوَٰلِدَيْهِ حَمَلَتْهُ أُمُّهُۥ وَهْنًا عَلَىٰ وَهْنٍۢ وَفِصَٰلُهُۥ فِى عَامَيْنِ أَنِ ٱشْكُرْ لِى وَلِوَٰلِدَيْكَ إِلَىَّ ٱلْمَصِيرُ

Sourate 31

Si ce verset évoque le bon traitement de l’enfant envers ses parents et plus encore sa mère, Allah évoque également la difficulté de la grossesse.

Toute femme ayant porté la vie par la Grâce d’Allah témoignerait de la fatigue que l’on endure. Pendant la grossesse, après l’accouchement, l’allaitement, veiller sur bébé…. La femme devient mère et consacre une bonne partie de son temps, de sa vie pour ses enfants et plus largement pour son foyer.

L’homme ne devrait pas manquer de compassion et de bienfaisance envers sa femme. Si elle est chargée de respecter droits et devoirs envers l’époux que préconise l’Islam et lui doit obéissance, quel meilleur foyer que celui où la complicité est installée?

Ainsi, plus largement, chaque membre de la famille peut contribuer au bonheur de la femme enceinte.

Celle-ci se délecte parfois de la plus minime des intentions: Un plat dont elle avait envie, un bouquet de fleurs, des moments d’études ensemble.

Outre le fait de rassurer la femme enceinte, il ne faut pas les oublier dans l’apprentissage: La grossesse, le stress de cette dernière et un manque d’organisation peuvent vite mener à un épuisement morale et au délaissement des assises.

Ainsi, usons de souplesse et soyons attentifs à notre communauté, où chacun est attentif aux besoins de l’autre, pour garantir bi idhni Llah, une unité.

D’après Abou Moussa Al Ach’ari (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les croyants entre eux sont comme une construction, ils se soutiennent les uns les autres » et il a croisé ses doigts.

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2446 et Mouslim dans son Sahih n°2585)

Votre accouchement approche ? Chez Kebchi, nous vous accompagnons pour célébrer la Aqiqa de votre enfant !

Raser la tête du bébé en Islam quand c’est une fille ?

Aqiqa : Donner le poids en argent des cheveux du bébé ?

DONNER LE POIDS EN ARGENT DES CHEVEUX DU BEBE ?

السلام عليكم و رحمة الله و بركاته 

La Aqiqa, immolation rituelle, est une sunnah à faire perdurer nous poussant à l’obéissance, la reconnaissance envers Allah.

Cette dernière est recommandée au 7ème jour même si on peut la faire à d’autres moments.

Elle est accompagnée par d’autres recommandations dont celle de raser le crâne du nouveau-né pour ensuite donner en aumône le poids en argent des cheveux.

‘Alî رضي الله عنه qui a dit : « Le Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم a sacrifié pour Al-Haşane un mouton et a dit : “Ô Fâtima, rasez-lui la tête et faites aumône du poids de ses cheveux en argent.” On a pesé ses cheveux et cela a donné un dirham environ

[Rapporté par : At-Tirmidhî (1519), Al-Hâkim (7589), Ibn Abî Chayba (24234) et Al-Bayhaqî (19298), d’après ‘Alî ibn Abî Tâlib رضي الله عنه. Hadith qualifié de haşane (bon) par Al-Haythamî dans Madjma‘ Az-Zawâ’id (4/89) et par Al-Albânî dans Al-Irwâ’ (1175).]

Dans la version d’Aboû Râfi‘ رضي الله عنه : « Rasez les cheveux de sa tête et faites aumône de leur poids en ar­gent pour Allâh ou au voyageur [en détresse]

[Rapporté par : Ahmad (23877), Al-Bayhaqî (19300) et At-Tabarânî dans Al-Kabîr (2577), d’après Aboû Râfi‘ رضي الله عنه, et qualifié de haşane (bon) par Al-Haythamî dans Madjma‘ Az-Zawâ’id (4/60).]

Dans une fatwa répondant à cela, Cheikh Ferkous explique:

Cela veut dire : faire sortir la valeur de l’argent en monnaie usitée actuellement, et non l’argent (métal) parce que les nécessiteux profitent de la monnaie et non de l’ar­gent lui-même. Quelques savants ont joint l’or à l’argent parce que c’est l’une des deux monnaies de valeur par mesure d’élargissement des aumônes pour celui qui en a les moyens.

Et si l’on ne fait pas de aqiqa (pas de sacrifice)?

Nous avons une réponse à cette interrogation en ces termes

« Même s’il n’égorge pas de bête en guide de ‘Aqîqa, il lui est recommandé de raser la tête du nouveau-né, fille ou garçon, et de faire ensuite aumône d’or ou d’argent du poids de ses cheveux. Enfin, s’il ne lui rase pas la tête, il doit alors estimer le poids de ses cheveux et en faire aumône. »

Vous pouvez faire ce don avec Kebchi ! Celui-ci sera envoyé à Madagascar, où l’insécurité alimentaire perdure…

Qu’Allah nous permette de suivre la sunnah de notre Noble Messager !

Baaraka Allahu fikum

Fœtus et grossesse: comment ça se passe ?

L’âme du fœtus en islam

L’âme du fœtus en Islam

‎السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

Le battement de cœur dans le ventre de la mère signifie-t-il que l’enfant est doté d’une âme? Quand celle-ci est-elle insufflée ? Que dit l’Islam sur le fœtus ?

En tant que parents, ont se posent beaucoup de questions qui n’étaient pas forcément venues auparavant heurter nos pensées, ou nous portons moins d’intérêt à celles-ci.

Abū ʿAbd ar-Raḥmān, ʿAbd Allāh Ibn Masʿūd a dit : le Messager d’Allāh صلى الله عليه وسلم qui est le véridique, digne d’être cru, nous a rapporté ce qui suit :

« Le rassemblement de la création de chacun d’entre vous dans le ventre de sa mère est d’abord pendant quarante jours sous forme de liquide (nuṭfa), puis devient du sang coagulé (ʿalaqa) pendant une durée de temps semblable, puis devient comme une bouchée de chair (muḍgha) durant un même laps de temps.

Là-dessus, un ange lui est envoyé, qui lui insuffle l’âme, et il lui est ordonné d’écrire quatre commandements : la subsistance de cet être, le terme de son existence, ses actions, enfin, son infortune, ou son bonheur futur.

Par Allāh, en dehors de Qui il n’est pas d’autre Divinité qui mérite l’adoration, il se peut que l’un d’entre vous œuvre comme œuvrent les gens du Paradis, jusqu’à qu’il n’y ait plus entre lui et le Paradis que la distance d’une coudée, puis le rattrape ce qui lui a été prédestiné : il se mettrait alors à accomplir les actions des gens de l’Enfer et y entrerait.

De même, il se peut que l’un d’entre vous œuvre comme œuvrent les gens de l’Enfer, jusqu’à qu’il n’y ait plus entre lui et l’Enfer que la distance d’une coudée, puis le rattrape ce qui lui a été prédestiné : il se mettrait alors à accomplir alors les actions des gens du Paradis et y entrerait ».

Rapporté par Al-Bukhārī et Muslim.

Allah a déterminé sa création dans un ordre précis et a facilité à l’homme l’accès aux bonnes et mauvaises œuvres: C’est par la création qu’Allah nous met à l’épreuve. Si ici ce n’est pas le sujet de notre article, il est vrai que ce hadith est un miracle scientifique, mais aussi une source profonde de méditation.

De par ce hadith, on comprend donc qu’au bout de 120 jours, Allah envoie l’ange pour lui insuffler l’âme et pour inscrire dans son destin un certain nombre de choses.

C’est comme cela que les savants ont pu établir un certains nombres de normes juridique notamment, selon des avis, le fait que l’avortement soit un meutre à partir du 4eme mois: L’âme est déjà insufflée.

Quant à savoir si le battement du cœur est lié à l’âme, nous citerons une parole d’Ibn Al Qayyim citée dans la fatwa que vous pourrez consulter ici.

 Ibn al-Qayyim (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit : « si on dit : le fœtus non encore doté d’une âme est il sensible et capable d’effectuer des mouvements ? On répond qu’il croit et se nourrit à l’instar des plantes.

Les mouvements qui entrent dans ce cadre ne sont pas volontaires. Quand l’âme lui est insufflée, sa sensibilité et sa volonté s’ajoutent à sa croissance par la nourriture. « 

 Extrait de Tibyanne fii aqsaam al-quor’an,P.218.

Ce qui a été expliqué également en ces termes par Docteur Muhammad Ali al-Barr (puisse Allah lui accorder Son assistance) dans la même fatwa  :

«le fœtus non encore animé effectue un mouvement lié à sa croissance et sa nourriture. Mieux, le cœur bat et entre en action depuis le 22e jour de la fécondation. La circulation du sang commence à partir de cet instant. Pourtant aucun des ulémas de l’islam ne dit que l’âme existe en ce moment dans le fœtus. »

Allah est plus Savant.

Quelle invocation de grossesse peut-on dire ?

Quelle invocation de grossesse peut-on dire ?

  QUELLES SONT LES INVOCATIONS A FAIRE PENDANT LA GROSSESSE ?

 

Invocation? Grossesse? Beaucoup de femmes se demandent si il y a des invocations spécifiques à la grossesse. Au même titre que nous l’avons mentionné concernant l’accouchement , il n’y a pas une invocation de grossesse connue spécifiquement pour cela. 

Quand nous sommes confrontés à une difficulté quelle qu’elle soit, comme la grossesse, nous avons en revanche à notre disposition cette belle invocation nous venant de notre Prophète ﷺ:

« Ô Seigneur ! Il n’y a de chose facile que ce que Tu rends facile et si Tu le veux, Tu peux rendre la chose difficile facile. »

اللّهُـمَّ لا سَـهْلَ إِلاّ ما جَعَلـتَهُ سَهـلاً، وَأَنْتَ تَجْـعَلُ الْحَـزَنَ إِذا شِـئْتَ سَهـْلا

Allâhumma lâ sahla illâ mâ jahaltahu sahlan, wa anta tajhalu-l-hazana idhâ shi’ta sahla

Vous pouvez également vous procurer le petit ouvrage nommé “La citadelle du musulman” comprennant maintes invocations selon le moment, le lieu, notre sentiment. C’est un vrai trésor pour le croyant! 

Le musulman se doit d’invoquer avec amour et certitude Allah, Qui peut alléger toutes nos peines et nous devons réserver chaque jour, dans chaque situation des moments de supplications pour Celui qui observe parfaitement Ses créatures.

Allah Le Très-Haut dit:

Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi… alors Je suis tout proche: Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés.

Sourate Al Baqarah v. 186

La femme enceinte, comme chacun des servtieurs de Son Seigneur, doit donc faire toutes les causes favorisant l’exaucement des duas: avoir des biens licites et ne pas se nourir du haram, favoriser les heures où les duas sont éxaucées, invoquer abondamment lors de ses prosternations, car c’est à ce moment là que le serviteur est le plus proche d’Allah comme cela est rapporté.

Le Prophète ﷺ a dit : « Le moment où le serviteur est le plus proche de Son Seigneur est lorsqu’il se trouve en prosternation. Multipliez donc les invocations à ce moment-là ! » 

[Muslim, riyad as-salihin n°1498]

Votre accouchement approche ? Chez Kebchi, nous vous proposons de célébrer la Aqiqa pour votre futur enfant !

[]