Lorsque la ‘Aqiqa et le sacrifice de l’Aïd El Kebir coïncident

Peut on regrouper la même intention pour la Aqiqa et l’Aid El Kebir ?

 Un seul sacrifice pour l’Aid El Kebir et pour la Aqiqa

Concernant l’intention de recombiner l’Aïd El Kebir et la aqiqa d’un nouveau-né, c’est l’objet de divergence entre les savants. 

Ceci n’est pas autorisé dans le madhab de l’Imam Malik, de l’imam Chafii ni dans l’ecole de l’Imam Hanafi.          Cependant,  les hanbalite sont d’avis qu’il est possible de se contenter d’une seule bête car on ne se contente que d’une seule grande ablution (ghusl) lorsque la fête de l’Aïd et sa prière obligatoire tombe un vendredi (qui possède également une prière obligatoire).

Il apparait cependant que l’on doit quand même effectuer deux sacrifice sur la ‘Aqiqa tombe le jour de l’Aïd-al-Adha. Ces deux actes sont deux moyens différents de se rapprocher d’Allah et ne peuvent être réunis par un seul acte sauf preuve amenée. Et or, nous ne disposons d’aucun argument à ce sujet. Le Prophète bien aimé a dit que les actes valent selon les intentions ET à chacun son intention.

Le pluriel utilisé sur les actes et les intentions signifie que chaque acte possède son intention.

Allah est le plus savant.

[]