L’Aïd el fitr est un jour de fête dans notre noble religion, qui marque la fin du mois de jeûne qu’est Ramadan. C’est célébré le premier jour du mois de Chawal, le mois qui suit le mois de Ramadan. Kebchi revient sur les activités de Aïd el fitr que vous pouvez accomplir et vous explique comment notre cher Prophète ﷺ la célébrait.

Qu’est ce que l’Aïd el Fitr ?

L’Aïd el fitr marque la fin de Ramadan et de notre obligation de jeûner. Ainsi, il nous est interdit de jeûner le jour de l’Aïd. Abu Said al Khudry (qu’Allah l’agrée) a dit : « Le Messager d’Allah ﷺ a interdit le jeûne de deux jours particuliers : le jour de la rupture et le jour du sacrifice. » (rapporté par Al Boukhari et Muslim). Ces deux jours correspondent à l’Aïd el fitr et l’Aïd el Adha. Ce sont les deux célébrations légiférées de notre religion, le Prophète ﷺ ne fêtait aucun autre événement. 

Le jour de l’Aïd est marqué par une prière en groupe obligatoire, qui est suivi d’un prêche par l’imam. Chaque musulman se doit également de verser la Zakat El fitr, et ce avant la prière de l’Aïd. Nous vous avons rédigé un article sur la Zakat el fitr ici

Comment détermine-t-on la date de l’Aïd el Fitr ?

La date de l’Aïd el Fitr est déterminée suite à l’observation lunaire. En effet, le Prophète ﷺ a dit: « Jeûnez à sa vision et rompez le jeûne à sa vision et si vous êtes empêchés par des nuages alors complétez le nombre de jours de Cha’ban à 30 jours » (rapporté par Boukhari) et dans une autre version « Ne jeûnez-pas jusqu’à ce que vous voyiez le croissant de lune et ne rompez pas jusqu’à ce que vous le voyiez ». (Rapporté par Boukhari ).

Cela signifie qu’après avoir jeûné 29 jours du mois de Ramadan, nous devons observer la lune. Si on voit le croissant de lune du mois suivant de Chawal, alors il faut rompre le jeûne le lendemain. Si on ne peut voir ce croissant, alors Ramadan se poursuit un 30 ème jour. 

Les sounnans de l’Aïd el Fitr

  • Faire ses ablutions : d’après Nafi’, Ibn ‘Omar « se lavait pour les deux fêtes », se laver ici fait référence aux grandes ablutions. (al firyabi)
  • Revêtir ses plus beaux habits : Ceci concerne les hommes, en effet Al-Boukhari (948) et Mouslim (2068) rapportent d’après ‘AbdAllâh Ibn ‘Omar que : « ‘Omar Ibn Al Khattab رضي الله عنه trouva au marché un habit en brocart à la vente, il le prit et le donna au prophète ﷺ en disant : « Prends cet habit et embellis-toi en le portant pour le Aïd et lors de l’accueil de délégations. » 

Il est important de rappeler que les hommes se doivent de se vêtir de manière légiférée, en couvrant leur Awrah (nudité). Sur le site neyssa shop, vous pourrez trouver une collection complète de tenue de fête pour homme, comme des qamis, des gandoura ou des jabador. En ce qui concerne les femmes, vous trouverez des jilbabs ici.

  • Manger des dattes : Le jour de la fête de la rupture du jeûne, il est recommandé de manger quelques dattes avant de rejoindre le lieu de la prière collective. Anas Ibn Malik a dit :  » L’envoyé d’Allâh ﷺ ne sortait le matin de la fête de rupture du jeûne qu’après avoir mangé quelques dattes. » Rapporté par Al Boukhari.
  • Le takbir : En se rendant à la mosquée pour la prière du Aïd, il est de coutume de dire Allahu Akbar. Abi ’Abderrahmane As-Salamî a dit :  » Ils disaient « Allâhou Akbar » le jour de l’aïd al-fitr surtout lors du douha. » Rapporté par Ad-Daraqoutni
  • Prendre des chemins différents à l’aller et au retour de la mosquée : Djabir Ibn Abdillâh qui a dit :  » Le Prophète ﷺ prenait deux chemins différents le jour de l’Aïd. » Rapporté Al Boukhari
  • Se féliciter : Mouhammad Ibn Ziyâd a dit : « J’étais avec Abi Oumâma et d’autres compagnons du Prophète ﷺ . Et quand ils revenaient (de la prière de l’aïd), ils se disaient les uns aux autres :  » Taqabalou llahou mini wa mink. »
[]